Profil POCUS : Dr Nathaniel Meuser-Herr

June 19, 2018

La pneumonie est l'une des principales causes de mortalité et de morbidité infantiles dans le monde, en particulier dans les environnements à faibles ressources, et elle peut s'avérer difficile à diagnostiquer. Actuellement, la radiographie de la poitrine est considérée comme la technique de diagnostic de référence pour confirmer la présence ou l'absence de consolidations pulmonaires. Toutefois, les zones géographiques reculées ne bénéficient pas toujours d'appareils de radiographie.

Le Dr Nathaniel Meuser-Herr a dirigé un projet de recherche au sein de l'université du Minnesota afin d'étudier le potentiel de l'échographie au point d'intervention en tant qu'alternative pour le diagnostic de la pneumonie chez les patients pédiatriques en Ouganda, et présente les différentes possibilités offertes par cet outil.

« L'université du Minnesota a déjà effectué de nombreuses recherches pédiatriques en Ouganda, d'abord axées sur le paludisme et la malnutrition. Dans la lignée de ce travail, nous avons commencé à nous intéresser à des aspects plus pratiques des soins médicaux, tels que la manière dont des technologies médicales innovantes, ou déjà établies, pourraient être adoptées au sein du réseau local de soins.

Par conséquent, un projet de collaboration avec le Healthcare’s Emergency Ultrasound Fellowship de Hennepin et Global Health Uganda a vu le jour, grâce au soutien de Thrasher Research Fund. Il a pour but d'évaluer le potentiel de l'échographie au point d'intervention en tant qu'outil de diagnostic afin de confirmer ou infirmer une pneumonie chez les enfants présentant des signes cliniques de la maladie. Cette approche a déjà été testée avec succès dans des environnements plus contrôlés, c'est pourquoi nous voulions voir si elle pouvait être adoptée par une équipe médicale locale en Ouganda.

Selon l'Organisation mondiale de la santé et les directives ougandaises, les enfants présentant des signes cliniques de pneumonie sont d'ordinaire traités pour des symptômes cliniques uniquement, l'imagerie étant uniquement utilisée en cas de complications. Nous voulions savoir si l'utilisation de l'échographie au point d'intervention pour chaque patient pouvait améliorer le diagnostic en général et le parcours de soins du patient.

Pour cette étude, nous devions obligatoirement avoir accès à un échographe utilisable dans un environnement à faibles ressources, c'est pourquoi nous avons contacté Fujifilm SonoSite. La société nous a offert un modèle M-Turbo, idéal pour ce type d'utilisation puisqu'il peut fonctionner sur batteries. Il est également doté d'un grand écran permettant à plusieurs personnes de visualiser l'image en même temps dans le cadre de formations. C'est essentiel pour que ce genre de programme perdure.

Une formation en échographie a par ailleurs été offerte à un médecin du Regional Referral Hospital de Jinja. Tous les enfants présentant des signes de pneumonie depuis plus d'un an (environ 300 au total) ont été inclus dans l'étude.

 

Pour chaque patient, une radiographie de la poitrine et une échographie des poumons ont été réalisées. Le programme a également financé des traitements antibiotiques quand cela s'est avéré nécessaire. L'utilisation de l'échographie a bien été accueillie par les patients et leurs parents. L'échographie possède un avantage majeur par rapport à la radiographie pour des cas pédiatriques. En effet, le médecin et les parents peuvent rester aux côtés de l'enfant lorsque celui-ci se fait examiner, réduisant ainsi le taux de stress qu'il peut ressentir. Les examens peuvent également être réalisés sans nécessiter le transfert du patient vers un service de radiologie.

Nous sommes actuellement en train d'analyser les données issues de cette étude, mais l'échographie au point d'intervention possède assurément le potentiel de faciliter les soins pédiatriques pour la pneumonie dans ce type d'environnement, c'est-à-dire des hôpitaux pauvres en ressources manquant déjà de personnel. Grâce à la formation qu'elle a reçue, l'équipe médicale de l'hôpital est désormais qualifiée pour utiliser le M-Turbo pour d'autres types d'applications, dont le triage des patients hospitalisés ou orientés vers l'hôpital. L'échographe est également utilisé dans plusieurs cliniques de cardiologie pédiatrique afin d'évaluer l'état des patients et dans le cadre de formations.

Le M-Turbo offre désormais des images d'une importance capitale à un centre régional pédiatrique qui n'a accès à aucune autre méthode. Ce dernier sera disponible pour de futures recherches en échographie dans la région. »

 

En savoir plus sur le M-Turbo de SonoSite

Le M-Turbo de SonoSite, l'un des échographes portables les plus polyvalents, offre des images de haute qualité pour de nombreux examens : de l'abdomen, neurologique, vasculaire, cardiaque, de l'accès veineux, pelvien ou superficiel. Cet échographe a été conçu pour résister à une chute d'un mètre et possède une interface utilisateur résistante aux projections de liquide. De plus, ses batteries et fonctionnalités sans fil lui confèrent une véritable mobilité.

Partager