Sécurité

Les échographes SonoSite sont conçus pour répondre à chaque besoin du client, notamment en matière de robustesse, de fiabilité et de facilité d'utilisation. Au-delà de cet engagement, nous mettons également tout en œuvre pour assurer la sécurité et la performances de nos machines, ainsi que la confidentialité des données des patients.  Nous opérons la plus haute vigilance et scrutons sans cesse notre infrastructure afin de repérer toute faille de cybersécurité.

Examens des failles de cybersécurité/Mises à jour

FUJIFILM SonoSite, Inc. (« SonoSite ») est conscient de la récente attaque mondiale du logiciel malveillant BlueBorne et a évalué avec diligence l'impact potentiel sur ses systèmes d'échographie et ses logiciels d'exploitation. Après une enquête approfondie, SonoSite a déterminé que les systèmes ci-dessous ne sont PAS affectés par BlueBorne :

  • Échographe SonoSite Edge II
  • Échographe SonoSite SII
  • Échographe SonoSite X-Porte
  • Échographe SonoSite Edge
  • Échographe SonoSite NanoMaxx
  • Échographe SonoSite M-Turbo
  • Échographe SonoSite S Series
  • Échographe SonoSite MicroMaxx
  • Échographe SonoSite Titan
  • Échographe SonoSite iLook
  • Échographe SonoSite 180
  • Échographe SonoSite SonoHeart
  • Échographe FUJIFILM FC1

Le système suivant est envoyé dans un état qui réduit la vulnérabilité à BlueBorne :

  • Échographe SonoSite iViz

Le produit SonoSite iViz dispose d'une assistance Bluetooth intégrée au système, mais le Bluetooth a été désactivé avant l'expédition (par défaut). Les clients doivent être avertis qu'il est préférable de laisser la configuration Bluetooth du produit dans l'état où celui-ci a été expédié, c'est-à-dire avec le Bluetooth désactivé. Cela permet ainsi de réduire la vulnérabilité du produit.

SonoSite reste engagé pour garantir la sûreté et la sécurité de ses clients. Toute autre question peut être adressée au service d'assistance technique de SonoSite.

Non. Si vous souhaitez obtenir plus d'informations, consultez la page Alerte cybersécurité - Virus WannaCry.