Profil POCUS : Dr Xavier Sala-Blanch

June 08, 2018

L'échographie Point-of-Care joue un rôle important au sein du service d'anesthésie de l'Hôpital clinique de Barcelone, en Espagne. Le Dr Xavier Sala-Blanch, médecin-chef du service d'anesthésie-réanimation de l'hôpital et professeur d'anatomie associé à la faculté de médecine de l'université de Barcelone, nous parle du développement de l'utilisation de l'échographie au cours de ces dernières années, ainsi que des avantages que cette dernière offre aux médecins et patients.

« La clinique universitaire de Barcelone est un hôpital de niveau 3 avec 800 lits, offrant des soins à environ 300 000 patients au niveau local, et à une plus large population en ce qui concerne les soins de spécialité. Située au centre-ville, elle fournit des soins d'urgence ainsi que des soins médicaux et chirurgicaux spécialisés afin de traiter entre 150 000 et 180 000 cas urgents et réaliser 16 000 procédures chirurgicales chaque année. La proximité de la faculté de médecine et de l'hôpital clinique a donné naissance à une étroite collaboration entre ces différentes entités, créant une véritable symbiose favorable à la formation, la recherche et l'innovation.

Mon intérêt pour l'échographie et son application à l'anesthésie remonte à 1998, il y a près de 20 ans : j'avais alors lu plusieurs articles sur le sujet rédigés par un groupe en Autriche. Un an plus tard, j'ai moi-même commencé à utiliser l'échographie pour les anesthésies locales. Toutefois, à l'époque, l'intérêt pour cette nouvelle technique était très limité et il existait très peu d'offres de formation. J'ai réalisé le potentiel que cette technique pouvait offrir. Les vastes connaissances anatomiques que j'avais amassées en travaillant dans le service d'anatomie se sont alors révélées inestimables. J'ai presque tout appris par moi-même en utilisant l'équipement disponible dans l'hôpital où j'ai travaillé jusqu'en 2004, date à laquelle j'ai pu acheté mon premier échographe au point d'intervention, un 180 Plus de FUJIFILM SonoSite, grâce aux fonds collectés en enseignant dans différentes formations dédiées à l'anesthésie locale.

Ma collaboration avec SonoSite a débuté lors d'un voyage aux États-Unis. J'ai remarqué une publicité pour l'entreprise et, en effectuant des recherches sur Internet, j'ai découvert qu'un représentant de la marque était implanté à Terrassa, à côté de Barcelone. Je l'ai contacté et dès lors, nous avons travaillé ensemble afin de développer l'utilisation de l'anesthésie locale guidée par échographie en Espagne. Cela nous a permis d'offrir des formations à l'échographie mieux réglementées en Espagne, en particulier en Catalogne, et c'est un travail que nous poursuivons toujours actuellement.

 

Il y a environ 6 ans, nous avons également créé une formation à plein temps de niveau master en « Compétences médicales avancées en anesthésie locale basée sur l'anatomie » (Advanced Medical Competencies for Regional Anesthesia Based on Anatomy), proposée à l'université autonome de Barcelone. Des anesthésistes en provenance de toute l'Espagne et d'Amérique du Sud viennent régulièrement suivre cette formation. Grâce à la mise en place de ces programmes de formation de qualité en échographie, le recours à l'anesthésie locale a connu une forte augmentation dans l'ensemble de la région.

Nous possédons actuellement plusieurs échographes SonoSite (un MicroMaxx, un S-Nerve et trois modèles M-Turbo) au sein du service. Nous les avons choisis pour leur solidité, leur simplicité d'utilisation et la qualité de leur image. Ce sont toutes des caractéristiques déterminantes. Nous travaillons dans un environnement où les échographes sont utilisés de manière intensive par de nombreuses personnes et sont donc plus susceptibles d'être endommagés.

L'expérience nous a montré que ces appareils sont très résistants. Si l'on y ajoute la garantie de cinq ans et l'assistance technique offertes par la marque, nous bénéficions d'une sécurité supplémentaire. La qualité d'image est très bonne, offrant un excellent contraste pour une image nette, même dans les environnements très éclairés. Nous avons récemment fait l'acquisition d'un modèle Edge II de SonoSite, doté d'une excellente qualité d'image. Pour enseigner, j'ai utilisé le X-Porte, modèle qui offre sans aucun doute une résolution d'image supérieure.

L'échographie pour les blocs nerveux locaux et une grande variété d'applications est désormais adoptée partout. Aujourd'hui, elle sert à l'identification des structures nerveuses pour les anesthésies locales et rares sont les centres espagnols qui ne possèdent pas d'échographe à cette fin, c'est-à-dire pour visualiser les structures internes du corps afin de guider la réalisation d'un bloc nerveux. De plus, le risque de complications techniques s'en trouve réduit.

Même si tout a commencé avec l'anesthésie locale et les procédures interventionnelles guidées par échographie, l'échographie au point d'intervention s'est invitée dans notre spécialité et dans de nombreuses autres : en réanimation (pulmonaire et cardiaque), soins post-opératoires, traumatologie (FAST), etc.

L'échographie offre également des avantages pour la prise de décision péri-opératoire (l'examen du contenu gastrique, par exemple). Les patients aussi en tirent des avantages : ils peuvent voir l'image par eux-mêmes et nous pouvons leur expliquer les diagnostics et procédures. C'est quelque chose qu'ils apprécient et qui leur inspire confiance. »

 

En savoir plus sur l'échographie et l'anesthésie locale

De plus en plus de recherches médicales sont favorables à l'utilisation du guidage par échographie pour les anesthésies locales. Par exemple, si on le compare à la stimulation nerveuse périphérique, le guidage échographique entraîne une forte diminution des risques de perforation vasculaire (ratio de risque de .16), ainsi qu'une augmentation de la durée d'efficacité et de la rapidité d'action du bloc nerveux de 25 % et 29 % respectivement1. Pour en savoir plus sur les anesthésies locales guidées par POCUS, consultez notre page de spécialité dédiée à l'anesthésie.

1Abrahams MS, Aziz MF, et al. Ultrasound guidance compared with electrical neurostimulation for peripheral nerve block: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. Br J Anaesth. 2009 ; 102(3) : 408-17.

Partager