Chirurgie de la thyroïde et des parathyroïdes avec blocs nerveux guidés par échographie

August 14, 2017

Un échographe Point-of-Care SonoSite SII a récemment joué un rôle clé dans une opération novatrice de chirurgie de la thyroïde évitant toute anesthésie générale.

Le Dr Rüdiger Eichholz, anesthésiste consultant dans un cabinet privé de Stuttgart, en Allemagne, nous explique la situation :

« On nous a proposé un cas inhabituel, celui d'une jeune femme devant se faire opérer de la thyroïde, mais qui refusait de subir une anesthésie générale en raison d'un accident médical dont elle avait été victime lors de son enfance », commence-t-il. « Nous avons étudié la possibilité de réaliser un bloc guidé par échographie des nerfs cervicaux. Il s'agit d'une technique courante lors des endartériectomies de la carotide, mais son utilisation bilatérale dans le cadre d'une chirurgie de la thyroïde pose un certain nombre de problèmes. Notre principal objectif était d'utiliser la dose minimale d'anesthésique possible tout en couvrant au maximum le site d'intervention. L'augmentation de la dose d'anesthésique local peut entraîner des complications à haut risque, notamment un essoufflement aigu dû au blocage involontaire des nerfs laryngés récurrents ou une parésie du diaphragme consécutive au bloc des nerfs phréniques. »

« Une dose trop importante d'anesthésique peut également entraîner des difficultés de déglutition ou un blocage de la partie cervicale du tronc sympathique . Le guidage de l'aiguille par échographie Point-of-care s'est imposé comme la solution évidente pour surmonter ces difficultés, car il nous permettait d'injecter avec précision des doses limitées et d'éviter ainsi toute diffusion de l’anesthésique. De plus, une qualité d'imagerie de premier plan était essentielle en raison de la proximité des diverses structures anatomiques du cou », explique le Dr Eicholz.

 

« Le SonoSite SII était idéal pour cette application, car il associe une qualité d'image de premier ordre avec une interface tactile qui permet d'optimiser très simplement les réglages de l'image. Nous avons ainsi pu visualiser l'aiguille et les structures nerveuses très facilement. »

 

« Cette patiente ne souhaitait pas bénéficier d'un antidouleur pour les petites zones du site d'intervention non couvertes par le bloc du plexus cervical. Pour autant, nous avons adopté cette approche avec succès dans d'autres cas en combinant bloc nerveux et antalgiques à court terme. Cette méthode de prise en charge permet aux patients de rester totalement éveillés pendant et immédiatement après l'intervention, sans ressentir aucune douleur. Leur récupération est ainsi bien plus rapide et il devient possible d'éviter l'anesthésie générale pour les chirurgies de la thyroïde et des parathyroïdes. Tous les patients ayant bénéficié de cette procédure ont donné un score élevé sur l'échelle de confort. »

« Cette nouvelle approche a été rendue possible grâce à la qualité de la coopération entre l'équipe d'anesthésie et l'équipe chirurgicale du professeur Andreas Zielke et de son consultant, le Dr Constantin A. Smaxwil du service de chirurgie endocrine de la Diakonie-Klinikum de Stuttgart. »

« L'incroyable technologie du SonoSite SII nous a permis de concrétiser notre idée. »

 

Échographie Point-of-Care SonoSite et anesthésie

Dans les services d'anesthésie et de trauma, le temps et l'espace jouent souvent contre vous. Quels sont les avantages du SonoSite SII dans ces contextes ? Découvrez en quoi le SII se distingue des autres échographes.

 

Partager