Profil POCUS : Dr Torsten Müller

July 14, 2017

L'échographie Point-of-Care (POCUS) est en passe de devenir un outil indispensable pour la médecine d’urgence en Allemagne, et de plus en plus d'ambulances et de véhicules d’urgence médicales sont équipés de systèmes POCUS. Le Dr Müller est le médecin-chef du service des services de secours de Kassel, en Allemagne. Il supervise les fonctions de soins préhospitaliers d'un système qui dispose actuellement de 65 ambulances et d'un hélicoptère, de même que de six véhicules de médecins urgentistes récemment équipés de systèmes FUJIFILM SonoSite iViz. Le Dr. Müller travaille également à temps partiel comme anesthésiste au Klinikum Kassel, l'un des hôpitaux de la région.

Le Dr. Müller a partagé avec SonoSite son opinion sur les fonctions indispensables des échographes Point-of-Care, la formation idéale en échographie et l’avenir de l’échographie au point d'intervention.

 

D’après votre expérience en milieu préhospitalier, dans quels cas utilise-t-on couramment un échographe portable ?

En réalité, on peut réaliser une échographie sur presque tous les patients et obtenir un résumé de leur état de santé global, indépendamment de là où ils de trouvent. Nous effectuons des examens de type FAST sur les victimes d’accidents de la route. Des scans de l’abdomen permettent de traquer la présence de fluides ou d'hémorragie interne. Enfin, n'oublions pas les examens cardiaques, qui sont tout aussi essentiels. Beaucoup de patients ont une maladie cardiovasculaire, et nous devons donc être en mesure de vérifier rapidement et efficacement les valves et la fonction cardiaque de base, mais aussi d'examiner les poumons à la recherche de pneumothorax, d'atélectasie, d’œdème pulmonaire ou d’épanchement pleural.

Les exigences d’un échographe dans une situation d’urgence sont différentes de celles des systèmes installés sur les chariots du service de radiologie à l’hôpital. Le Dr. Müller a souligné les cinq différences principales entre l'échographie traditionnelle et les systèmes POCUS que son équipe et lui-même utilisent sur le terrain :

  • Les systèmes POCUS doivent pouvoir rentrer dans des sacs larges ou des sacs à dos. Il est évidemment impossible de faire rouler un chariot volumineux sur le lieu d'un accident de voiture.
  • Le système doit démarrer rapidement. Dans une situation d'urgence, on ne peut pas se permettre d'attendre 5 minutes.
  • Les échographes doivent être simples d'utilisation. Nous devons nous concentrer sur la santé des patients et ne pouvons donc pas perdre de temps avec des réglages complexes ou des instructions incompréhensibles.
  • Les machines doivent être suffisamment solides pour encaisser des chocs, voire quelques chutes.
  • Les transducteurs doivent être adaptés aux examens les plus courants, comme l'examen FAST.

La plupart des urgentistes qui travaillent pour le service de secours de Kassel sont des anesthésistes, comme le Dr Müller. Ils travaillent à l'hôpital et certains y utilisent des échographes au quotidien.

 

Est-il difficile pour les débutants de se former à l'utilisation d'échographes portables ?

L'échographie est une technique nécessitant un peu d'expérience pour être maîtrisée, mais à force d'en réaliser sur tous vos patients, vous devenez rapidement opérationnel. Certains de mes collègues sont toujours en formation et suivent des cours pour se familiariser avec cette technique et ses avantages.

 

Quel est l'avenir de l'échographie portable ?

Je perçois déjà de nouveaux contextes dans lesquels elle pourrait être utile à l'avenir. Les blocs nerveux régionaux pourraient remplacer les analgésiques par voie intraveineuse dans les situations d'urgence. Nous pourrions, par exemple, engourdir simplement les nerfs de l'épaule pour la remettre en place dans le cadre d'une dislocation. L'iViz permet de visualiser tous les nerfs et vaisseaux touchés très facilement. D'ici 10 ans, je pense que tous les véhicules d'urgence médicale comme les nôtres disposeront d'un échographe portable. Les informations que nous permettent d'obtenir ces appareils sont si importantes que personne ne voudra passer à côté.

 

Gagnez en confiance lors de vos échographies en suivant une formation

Nous faisons équipe avec des enseignants cliniciens du monde entier pour créer des ressources pédagogiques spécialisées et spécifiques à l'échographie Point-of-Care. Découvrez toutes nos ressources pédagogiques sur notre page Formation.

Partager