L'échographie facilite l'insertion de cathéter intraveineux chez les enfants

September 06, 2019

Dans une étude de juillet 2019 publiée dans les Annals of Emergency Medicine, les chercheurs constatent que l'insertion de cathéter guidée par échographie augmente le taux de réussite à la première tentative chez les enfants aux voies d'accès difficiles par rapport aux techniques de palpation classiques.

Une précédente étude avait déjà montré que le taux de réussite d'une perfusion intraveineuse à la première tentative était de 75 % environ en service pédiatrique, et que plusieurs tentatives étaient parfois nécessaires lorsque les veines des enfants étaient difficiles à trouver.1, 2 Les difficultés inhérentes à la pose d'une voie intraveineuse retardent souvent le diagnostic et le traitement, mais elles sont aussi une source supplémentaire de douleur et d'anxiété pour le patient et ses proches. D'autres procédures, encore plus invasives, peuvent également se révéler nécessaires lorsque l'accès par voie intraveineuse est impossible.

L'étude a été réalisée sous forme d'essais prospectifs randomisés dans un service d'urgence pédiatrique de soins tertiaires de ville. Les 167 participants ont été répartis en deux groupes randomisés (pose d'une voie intraveineuse classique ou guidée par échographie), puis divisés par tranche d'âges (moins et plus de trois ans). La plupart des insertions de cathéter intraveineux périphérique (CVP) guidées par échographie ont été réalisées par des médecins à l'aide de longs cathéters, tandis que la pose d'une voie intraveineuse périphérique classique à l'aide d'un cathéter court était confiée aux infirmiers.

Le taux de réussite pour la pose de voie intraveineuse guidée par échographie a été de 20 % supérieure à celui obtenu via les méthodes classiques. Le taux de réussite à la première tentative est de 85 % pour l'insertion guidée par échographie (n=83) et de 46 % seulement pour l'insertion classique (n=84). Une autre analyse a également démontré qu'un cathéter intraveineux inséré sous guidage échographique durait plus longtemps.3, 4 Mieux encore, les parents des enfants ayant bénéficié de ce guidage échographique étaient davantage satisfaits.

La conclusion des éditeurs de l'étude est que d'autres études seront nécessaires pour déterminer si cet effet peut être dû aux infirmiers, qui ont posé la majorité des voies intraveineuses périphériques.

Pour consulter l'étude complète (y compris les tableaux statistiques et la liste complète des références), reportez-vous à l'étude initiale.

En savoir plus sur les applications du SonoSite en pédiatrie

Un pédiatre renommé de New Delhi encourage l'utilisation de l'échographie grâce à SonoSite

Profil : Dr José Luis Vázquez Martínez (pédiatre en soins intensifs)

Exemples d'utilisation de l'échographie pour l'accès vasculaire en pédiatrie

Références

1Curtis SJ, Craig WR, Logue E, et al. Ultrasound or near-infrared vascular imaging to guide peripheral intravenous catheterization in children: a pragmatic randomized controlled trial. Canadian Emergency Medical Journal. 2015;187:563-570.

2Yen K, Riegert A, Gorelick MH. Derivation of the DIVA score: a clinical prediction rule for the identification of children with difficult intravenous access. Soins pédiatriques d'urgence. 2008;24:143-147.

3Heinrichs J, Fritze Z, Vandermeer B et al. Ultrasonographically guided peripheral intravenous cannulation of children and adults: a systematic review and meta-analysis. Annals of Emergency Medicine. 2013;61:444-454.e1.

4Fields JM, Dean AJ, Todman RW et al. The effect of vessel depth, diameter, and location on ultrasound-guided peripheral intravenous catheter longevity. American Journal of Emergency Medicine. 2012;30:1134-1140.

Partager