Standardiser l'équipement médical pour tous

December 03, 2019

Le North West Anglia NHS Foundation Trust dessert environ 700 000 résidents du Cambridgeshire, du sud du Lincolnshire et d'autres comtés voisins en Angleterre. Fondé en avril 2017, ce groupe hospitalier se compose de trois établissements : les hôpitaux de Hinchingbrooke, Peterborough City et Stamford and Rutland ; auxquels viennent s'ajouter des cliniques locales basées à Ely et Doddington.

Jim McWilliams, directeur associé des services techniques au sein de l'hôpital Hinchingbrooke de Huntingdon, est conscient des avantages qui accompagnent la standardisation des équipements médicaux pour les médecins et le North West Anglia NHS Foundation Trust. Responsable de l'ensemble du matériel médical utilisé par le groupe hospitalier, M. McWilliams partage cette mission avec un collègue de l'hôpital de Peterborough City. Il précise :

« Notre rôle dans le domaine des services techniques est de nous occuper du matériel utilisé auprès des patients, de veiller à ce que les appareils les plus adaptés soient achetés et que l'entretien habituel et les réparations soient réalisés en temps et en heure. Nous gérons également la mise hors service de tout appareil qui n'est plus utilisable.

Lorsque le personnel médical requiert du nouveau matériel, nous évaluons avec lui les différentes options disponibles afin de prendre la meilleure décision pour le groupe. Cette décision repose sur la pertinence clinique et différents facteurs, dont l'aspect logistique, les exigences de maintenance, ainsi que le coût des investissements et les frais récurrents. Si nous recevons une demande de remplacement de matériel, nous nous intéressons également à la fiabilité de l'appareil existant et demandons l'avis de l'équipe médicale, avant de prendre la décision d'achat finale. »

Le personnel et l'équipement étant répartis sur différents sites, les avantages de la standardisation de l'équipement ne doivent pas être sous-estimés. Jim McWilliams poursuit :

« Les établissements de Hinchingbrooke et Peterborough sont bien différents : le bâtiment principal de Hinchingbrooke a plus de 30 ans, tandis que l'hôpital de Peterborough City, inauguré en 2010, a été conçu pour servir d'établissement médical. Ainsi, leurs besoins en termes de matériel sont étonnamment différents. Par exemple, le bloc opératoire de Peterborough a recours à des appareils d'échographie Point-Of-Care X-Porte de Sonosite pour l'anesthésie, alors que ceux-ci sont bien trop larges pour les salles d'opération de Hinchingbrooke, qui sont bien plus petites, voire inexistantes. C'est pourquoi ce dernier préfère le modèle S Series, plus compact. Toutefois, le fait d'avoir recours au même fournisseur a ses avantages pour les deux hôpitaux. L'un des plus importants bénéficie directement au personnel évoluant entre ces deux établissements. Par exemple, si un anesthésiste de Peterborough vient remplacer un collègue à Hinchingbrooke, il saura déjà comment utiliser l'équipement et pourra donc se mettre au travail sans perdre de temps.

Cet aspect est également bénéfique du point de vue de la maintenance, puisque cela signifie que nos techniciens n'auront pas à connaître les particularités d'un grand nombre d'appareils différents, réduisant ainsi le temps de formation nécessaire. En outre, nous n'avons qu'un fabricant à contacter en cas de besoin. Utiliser les mêmes appareils dans l'ensemble du groupe facilite le travail de chacun des acteurs. »

La fiabilité de l'appareil et son entretien sont également des éléments à ne pas négliger lors de l'évaluation du coût total de possession de chaque équipement. M. McWilliams poursuit :

« En ce qui concerne l'entretien, je pars du principe que moins j'ai de matériel dans mon service, mieux c'est ! L'équipement doit pouvoir être utilisé en contexte clinique, sur des patients. D'expérience, nous savons que certains appareils nécessitent des réparations bien plus fréquentes que d'autres. Nous pouvons donc déconseiller l'achat d'appareils que nous savons lourds en entretien et guider le groupe vers des systèmes dont on sait qu'ils fonctionnent sans problème.

C'est bien entendu le cas des échographes Sonosite que nous utilisons à Hinchingbrooke depuis de nombreuses années. Puisque les procédures échoguidées sont devenues la norme, surtout après la publication des directives NICE en la matière, nous avons demandé à d'autres marques de nous faire une démonstration de leurs échographes. Les médecins préféraient toujours Sonosite et nous sommes restés fidèles au fabricant depuis. De notre point de vue, continuer à faire confiance à des appareils ayant prouvé leur fiabilité s'est avéré payant. De plus, nos échographes Sonosite requièrent rarement notre attention. En témoigne notre modèle 180PLUS d'origine, qui fonctionne toujours après 13 ans d'utilisation ! Nous avons donc pu développer une bonne relation professionnelle avec les ingénieurs de Sonosite, ce que nous considérons comme un véritable avantage. C'est une situation que nous apprécions. »

Pourquoi les hôpitaux préfèrent-ils les échographes Sonosite ?

Pourquoi choisir un échographe Sonosite ?

Le développement de l'échographie portable pour les soins primaires.

Un hôpital poursuit ses efforts dans la réduction de l'utilisation d'opioïdes sur ordonnance

Partager